CAF Champions League

n Ligue des Champions Orange, le Wydad de Casablanca (WAC) sera en péril dimanche à Aba au Nigéria face à Eyimba. Au match aller de cette demi-finale, le WAC ayant peiné à domicile avant d’arracher in extremis une courte victoire (1-0), il lui faudra beaucoup de cran pour sortir indemne du chaudron d’Aba.  D’ailleurs, le président d'Enyimba, Felix Anyansi-Agwu, s'était réjoui de ce score affirmant que "le Wydad verra un club (Enyimba) différent au match retour. Surmonter le retard d'un seul but, c'est pas difficile. S'ils avaient marqué deux, trois buts, cela aurait été différent, mais un seul but ne change rien pour nous". Toutefois, cette envie de vite faire son retard pourrait constituer le talon d’Achille des Nigérians. Car les Casablancais, à l’instar des clubs maghrébins, très experts dans les contres attaques, utiliseront à coup sûr cette arme fatale pour déstabiliser la formation d’Aba.  A moins que Paul Godwinn, l'homme du match aller, et ses partenaires d’Eyimba anticipent cette stratégie qui est un secret de polichinelle pour les clubs subsahariens.  Dans l’autre demi-finale, l’Espérance de Tunis jouera à priori un match tranquille à Radès face à Al Hilal d’Omdurman qu’elle a battue (0-1) sur ses installations deux semaines plus tôt. Mais nous sommes en football et la réalité d’un match est littéralement différente de celle d’un autre. Les Soudanais qui ont choisi le Caire pour affûter leurs armes pourraient réserver une surprise bien désagréable aux Espérantistes.

Aucun évènement à afficher.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×